16 avril 2018

Le Dr Dar Dowlatshahi et les chercheurs de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa ont reçu trois ans de financement de la part de Cœur+AVC pour étudier l’efficacité d’une approche novatrice à l’aide d’une tablette stimulant la récupération du langage post-AVC.

RecoverNow, un projet qui a démarré grâce à des subventions catalyseur du PCRA, recevra 291 000 $ de Cœur+AVC pour tester la nouvelle technologie à Ottawa, Toronto et Calgary.

Bien que la plupart des Canadiens survivent après un AVC, près d’un tiers d’entre eux souffriront d’aphasie, un trouble dévastateur qui les prive de la capacité de communiquer, perte qui réduit la qualité de vie.

Les patients victimes d’un AVC ont de la difficulté à accéder aux ressources d’orthophonie pendant les premiers jours critiques de leur rétablissement. Si les patients ne peuvent pas commencer des séances d’orthophonie dans les deux premières semaines suivant l’AVC – et ils sont nombreux dans cette situation – le potentiel de récupération maximale est perdu. En 2014, seulement 16 % des survivants d’un AVC ont eu accès à des services de réadaptation à l’hôpital et, parmi ceux-ci, seulement 50 % dans les deux semaines suivant l’AVC. Compte tenu du vieillissement de la population et de l’augmentation des accidents vasculaires cérébraux, RecoverNow cherche à trouver une meilleure façon de traiter l’aphasie et de favoriser le rétablissement après un AVC.

RecoverNow est un outil d’orthophonie assisté par ordinateur conçu pour aider les survivants d’un AVC à se rétablir pendant qu’ils sont encore à l’hôpital et au lit. Les patients victimes d’un AVC reçoivent des tablettes mobiles livrées avec des « applications » d’orthophonie disponibles sur le marché. Les patients utilisent les applications à leur guise, sous la supervision à distance d’orthophonistes. Les chercheurs de l’IRHO ont constaté que les patients sont disposés à essayer et en mesure d’essayer RecoverNow, indépendamment de leur âge et de leur expérience de l’informatique (leur premier patient avait 89 ans et utilisait la tablette pendant plusieurs heures par jour).

Les chercheurs veulent maintenant prouver que RecoverNow aide les patients à se rétablir, et ce, à un coût minimal pour notre système de soins de santé.

Dans le cadre de l’essai clinique, les patients admis dans les hôpitaux d’Ottawa, de Toronto et de Calgary pour un traitement de l’AVC se verront offrir RecoverNow en plus des soins couramment offerts. Ceux qui s’inscrivent à RecoverNow se verront attribuer au hasard soit une tablette d’orthophonie, soit une tablette « de contrôle », livrée avec des programmes de mémoire et de graphiques plutôt que des programmes de parole. Les deux groupes recevront l’appui de l’équipe de recherche et seront suivis à distance par elle, qui répondra à toute question ou problème. On demandera aux patients d’utiliser leurs tablettes quotidiennement pendant 90 jours. Ils emporteront leurs tablettes avec eux après leur congé de l’hôpital, chez eux ou dans un centre de réadaptation spécialisé. Ils resteront en contact avec l’équipe de recherche pour obtenir du soutien et des conseils, et pour accentuer la difficulté de l’app au fur et à mesure qu’ils se rétablissent. À 90 jours, les chercheurs examineront les patients pour voir s’il y a une différence dans la récupération du langage entre les deux groupes. Le programme dans son ensemble fera l’objet d’une analyse économique afin d’estimer le coût supplémentaire des soins de santé que représente l’offre de la thérapie RecoverNow aux patients victimes d’un AVC dans l’ensemble du Canada.

L’outil RecoverNow est le premier à « mettre le patient aux commandes de son rétablissement ». En utilisant la technologie existante, l’orthophonie commence alors que les patients sont encore alités et reçoivent des traitements médicaux pour l’AVC. Les patients dans les hôpitaux de soins actifs passent plus de 60 % de leur temps au lit, inactifs et seuls. Ce concept innovant permet aux patients de prendre activement part aux soins de rétablissement pendant ce « temps creux » surtout le soir et les fins de semaine où peu de soins sont donnés.

RecoverNow est très rentable parce que la technologie mobile existante et les applications disponibles sur le marché sont utilisées. Également parce que le traitement est mobile, la tablette de RecoverNow peut suivre les patients pendant qu’ils passent de l’hôpital à l’établissement de réadaptation et à la maison. Tout au long de ce parcours, les patients gardent le contact avec leurs orthophonistes grâce à des appels vidéo en face à face et à l’envoi de textos.

« Nous croyons que RecoverNow peut aider les survivants d’un AVC à retrouver leur capacité de communiquer, à retrouver leur autonomie et, en fin de compte, à réintégrer la communauté », affirme le Dr Dar Dowlatshahi, chercheur principal de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa. « Nous démontrerons également que notre modèle thérapeutique est rentable et qu’il peut donc être facilement offert partout au Canada, tant à l’hôpital qu’à la maison. »